Domination-soumission

Domination-soumission

pinces a seins

Les pinces sont un accessoire incontournable des jeux SM

Elles participent au travail des zones érogènes, les excitant et les rendant plus sensibles.
Le simple fait d'appliquer des pinces au bout des tétons stimule érotiquement tout le corps.
C'est comme s'il y avait des liaisons électriques en connexion directe avec le bas ventre, la vulve ou le sexe.


Il y a différentes sortes de pinces : La première, la plus simple, la plus naturelle,
celle
qui est utilisée par toutes les bonnes ménagères pour étendre leur linge, j'ai nommé, la pince à linge.

A noter, une variante qui est la mitraillette chinoise. Ce sont plusieurs pinces à linge reliées par une cordelette.
On tire d'un coup sec pour les retirer toutes en même temps et
c'est très douloureux. La douleur est intense et fugitive.

 Il faut tout de
suite caresser, lécher, pour que le sang circule à nouveau
dans la partie pincée et meurtrie.


Autres pinces : Les pinces japonaises métalliques. Elles ne sont pas réglables
et pincent assez fort.


C'est un grand classique. Elles peuvent aussi servir à pincer
les lèvres de la vulve. On peut aussi y accrocher des poids.

En plus de l'effet de pincement et de stimulation, on a aussi
un effet d'étirement.

Il existe aussi des pinces réglables, spécifiques pour les seins.
Deux petites molettes permettent de choisir le degré de pincement
ou
d'intensifier progressivement ce pincement.
Ces pinces sont souvent reliées par une chaînette, en tirant dessus,
cela influe sur les deux tétons en même temps.

Il y a aussi des pinces en forme de ciseaux, très pratiques
et esthétiques,

elles ont en plus un petit côté médical, très fantasmatique.
Rajoutons les pinces crocodiles, très agrippant et les pinces munies d'un ressort.

Il y en a pour tous les goûts, pour toutes les sensations.



23/01/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres