Domination-soumission

Domination-soumission

privation des sens

 

Pour une soumise


être dans le noir, c’est ne plus voir et donc ne plus pouvoir anticiper, ne plus participer aux échanges de regards, mais aussi ne plus voir le regard des autres et leurs éventuels jugements.


L’angoisse peut être plus forte, l’appréhension rendant les émotions extrêmes, et les sens sont facilement trompés. Il n’y a plus de repères visuels.

 

Mais aussi, le poids du regards des autres ou la perception d’un spectacle stressant peuvent s’estomper…

Tout étant une question de psychologie personnelle de la personne soumise.

Privée du regard, la personne soumise se concentre alors les perceptions issues des autres sens :

 

Ouïe,
Odorat,
Toucher, qui ne lui laisseront que le loisir de deviner ce qui l’entoure… ou la libéreront de ses inhibitions.
Du coté du dominant
le bandeau a également un effet double, d’un coté, il fait disparaître les éventuels défis du regards et met la personne soumise totalement à sa merci, de l’autre, il prive le(la) dominant(e) des indices de l’état intérieur de la personne soumise que le regard transmet.


C’est donc à la fois un pouvoir et une responsabilité accrus que le bandeau donne au dominant.

Se donner, s’offrir, à l’autre, en tant que femme, soumise, est un désir, un état. La recherche du désir de la soumission est une démarche, un choix, libre et profond.

De la part de la femme soumise, c’est une liberté. Cette liberté représente un désir de cesser de résister. Se donner à son Dominant pour être prise en charge, se voir délivrée d’un poids.

Avec de la confiance, cela peut aller jusqu’à l’abandon de soi, une des plus belles preuves d’amour qui puisse exister.

 

Le fait qu’une femme se soumette à son Dominant, représente un désir d’obéir, un soulagement de sa vie. L’obéissance, la docilité, sont une forme de liberté pour une femme soumise.

Le Dominant, lui, se doit de révéler, d’élever sa soumise.

Il peut être ferme, sévère, dur, tendre, doux. Il doit être tout cela, pour amener sa soumise vers cette liberté.


Son rôle est respectueux, humble, sincère, juste. Son regard, son attention, sont les atouts nécessaire pour élever sa soumise.

Sa soumise peut être considérer comme un joyau, une déesse, parce que le mot « soumission » a un sens



03/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres