Domination-soumission

Domination-soumission

La secrétaire à son Boss… 4 de 7

Il retira le plug...et je sentis que mon trou ne se refermait pas....
« Parfait parfait, maintenant tu as un trou de putte »
Il me poussa sur le divan, cabré et remonta ma mini en latex à hauteur de ma taille.
Découvrant mes résilles...trempée.

« Mais je vois que cette salope a pris du plaisir, on dirait que tu commences à aimer ça! »

Ho que oui pensais-je intimement...la douleur se mélangeait avec le plaisir intense
Il enfonça sa bite violemment au plus profond de mon cul, me ramonant à nouveau d'un va et viens rapide. Donnant des coups de butoirs, toute sa bite glissant au fond. Je pouvais sentir ses couilles taper sur ma chatte détrempée. Ses mains me tenant fermement par les hanches.

Les poids fixés à mes seins suivaient le mouvement de son va et vient...apportant un subtil mélange de douleurs et de jouissance. Je ne pouvais m'empêcher de laisser libre cour à ma jouissance, j'étais à sa merci. De temps à autre il m'assena des claques bien marquées sur mes fesses rougies par les nombreux coups de fouets.

 

Puis il joui à nouveau, la bite bien ancrée au fond de moi. Je sentais le liquide chaud couler dans mes intestins. Ma chatte et mon cul étaient en feu, je n'en pouvais plus.
« Nettoie moi la bite salope! »

Sans attendre, d'un geste quasi mécanique j'étais à genoux lui dévorant la bite. Léchant la moindre goutte de sperme.
Un petit peu de son sperme s'échappa de mon trou béant et se rependit sur le sol....
« Lèche le sol salope, il ne faut rien gaspiller »
Telle une chienne j'étais à quatre pattes, lapant le sol.
Il avait brisé en moi les dernières barrières de mon autodétermination. Je n'étais que son objet et il pouvait faire de moi ce qu'il voulait.

J'étais exténuée, fatiguées...mon corps meurtrit me faisait sentir que les jouissances multiples l'épuisait aussi.
« Lève toi et viens ici, on a presque terminé pour cette nuit »
Il m'enfonça à nouveau le gros plug dans mon cul déjà bien dilaté et le fixa à nouveau avec du tape pour qu'il ne sorte pas.
Il retira les pinces de mes seins...mon dieu que ça faisait du bien.

 

Mais ce moment fut bref, car il les remplaça par d'autres pinces, plates celle-là, reliée à une chaîne aussi. Chaîne qui passait par mon cou mais un peu courte, ce qui relevait mes tétons aplatit.
Puis il fixa 2 autres poids sur la chaîne...provoquant ainsi une double douleur.
Ma poitrine faisait penser à une mini table tellement les pinces aplatissait mes seins
D'un côté le tiraillement vers le haut et d'un autre le poids vers le bas...


Il m'attacha ensuite à la croix, mais cette fois-ci face à lui, la mini en latex toujours remonté sur mes hanches, bras et jambes écartées.
« Tu vas dormir comme cela jusqu'à demain matin, ensuite on reprendra ton éducation de pute.
Rex sera ton gardien pour la nuit.... » Dit t'il avec un sourire sadique.

J'avais mal partout. Au fesses principalement suites aux nombreux coups de fouets, cravaches, que j'avais reçue. Au cul suite aux traitements violent qu'il avait subit pour qu'il se dilate. Aux seins car les poids et les chaînes me faisaient souffrir en permanence.
« Il y a des lingettes dans le mini bar, utilise les et ne me salit pas les sièges, compris salope? »
« Oui monsieur »
La voiture redémarra, après plusieurs minutes de route, j'étais enfin arrivée chez moi.
Il faisait tard, plus personne n'étais dans la rue et j'espérais que personne ne sorte et ne me croise vêtue de la sorte.

 

J'ai foncé hors de la voiture et je suis rentré dans l'immeuble.
Une fois devant la porte de l'appartement...j'hésitais à franchir le seuil de la porte.
« Entre ma petite pute chérie, entre donc, montre à ton Boss comment tu es »
Je suis rentré dans le salon, obéissante à l'ordre qu'on me donne.


« MMmm je vois que Maître Marc t'as déjà briefée sur les tenues autorisées. Tu es ravissante ma petite pute. »
« Merci Monsieur »...ça me fait bizarre de l'appeler ainsi
« Je vais t'expliquer ce qui a changé et comment tu devras agir, assis toi face à moi »
Je me suis donc installée dans le fauteuil, en faisant attention à garder mes cuisses écartées, offrant ainsi à mon Boss la vue de ma chatte au travers de mes bas résille.

« MMm excellent, tu deviens obéissantes comme une bonne petite pute. Bien, bien.
Voici comment ça va fonctionner à présent.

Primo, fini la job de Secrétaire, tu es ma pute et tu resteras ici à ma disposition. Ensuite, tes vêtements sont tous brûlés, j'ai remplacé ta garde-robe par des vêtements plus appropriés à ton statut.
Je veux aussi que ton cul soit propre à tout moment de la journée, je t'ai donc acheté de quoi le nettoyer en profondeur. Tu devras te raser la chatte, je ne tolérerai pas un poil.
Tu ne seras autorisée à porter une culotte que lorsque tu auras tes règles! Mais ton cul devra rester disponible.

 

Les anneaux que tu portes aux seins devront aussi rester.
Tu m'appelleras Monsieur...sauf avis contraire de ma part.
Ton corps m'appartient, j'en disposerai comme je le veux, quand je le veux, tu ne seras pas autorisée à protester ou contester.
Est-ce bien clair ma pute? »

« Oui Monsieur »...j'avais franchis le cap final, j'étais maintenant devenue la pute de mon Boss.
« Bien, va te changer, tes vêtements sont sur ton lit »

Je me suis dirigé vers ma chambre et découvrit une nouvelle pièce.
Mon lit était toujours là, mais des anneaux étaient fixés un peu partout, au pied, au bord, sur le mur, au plafond.
Les vêtements étaient posés sur le lit. Il s'agissait d'un corset en cuir, d'une paire de stay-up, d'un slip en latex avec une tirette autorisant un accès direct à mon intimité, d'une paire de botte mi- haute à haut talon et d'un collier ras du cou orné de plusieurs petits anneaux.

« Laisse ta porte ouverte ma pute, je veux te voir te changer »
Il était devant ma porte, me déshabillant du regard.

Alors que j'étais nue, il m'a demandé de me baisser, jambes écartées et d'écarter mes fesses bien largement.
« Mmmm Maître Marc à bien travaillé, je vois que ta pastille est bien dilatée. Habille toi maintenant et rejoins moi dans le salon!»



26/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres