Domination-soumission

Domination-soumission

Histoires Des Invités

Comme certain commence les histoires en lisant la fin , je vous évite d aller en bas de la page je commence par la fin

Fin

Vella jette un regard derrière elle, elle voie son Maitre avec kardelen , qui se tien a genoux les mains le dos,vella ne peut regarde la scène plus d'une ou deux secondes que son nouveau Maitre tire sur la laisse, la laisse est fixe a un anneau que elle porte au nez puis passe par l'anneau de collier métal, elle as également les mains attachée dans le dos et porte aussi des fer aux pieds relier par une chaine et pour tous vêtement elle porte une tunique en soie rouge quasi-transparente , cette tunique est porte un peut comme une toge aux temps des romains ; son sein droit est complètement en dehors de la tunique , on voie très bien son mamelon perce et orne d'un anneau la légèreté du tissu laisse deviné que le sein gauche porte le même ornement , au niveau de la taille une ceinture noire resserre la tunique, la tunique arrête bien avant les genoux et est fendu jusqu'à la taille de chaque cote, vella doit tenir dans ses mains un gros sac de voyage, avec ses affaires; mais elle ne sais pas ce que il y as dedans c'est les Maitres qui on choisi.

Arrive au bout de l'allé un gros 4X4 est gare , son nouveau Maitre ouvre le hayon ,d un cote il pose le sac de l'autre cote une cage comme on se sert pour transporte les animaux en avion et fait signe a vella de rentre dedans âpre lui avoir detache les mains du dos , vella peut jeter un dernier cou d œil, , kardelen est encore a genoux au cote de son nouveau Maitre , ce n'est pas premiere fois que elle est echangée contre une autre esclave , mais jusque a present elle a toujours su pour quelle durée le plus souvent pour un week-end au plus long une quinzaine de jours, ce que vella appréciais de ces échange c'est les week-end ou pandans les vancances dans domaine, tres tres special ou tout tournais autour de l'esclavage les esclave mâle et femelle etais vendu aux enchere les esclaves fessais de leurs mieux pour avoir le prix le plus eleve , les dreniers a etre vendu etais les esclave du domaine et devais s'occupe des base besognes.

Alors que son nouveau Maitre referme la cage et le hayon elle voie un dernière fois son Maitre qui est déjà entrain de rentre dans la maison suivie de kardelen , vella accepte très bien son statue de néo-esclave-bdsmo-goreenne comme elle se nomme elle-même.

quelque heures avant

vella arrive chez elle , la voiture de son Maitre n'est pas la , il rentre souvent après elle. Dans la maison elle se dirige vers la chambre a couche , comme c'est la coutume depuis un certain temps, sur le lit est pose sa tunique de soie rouge avec une ceinture rouge ainsi que ses bracelets de métal pour les poignets et chevilles et un collier de métal lui aussi , vella mes ses bracelets ainsi que le collier , il comporte une serrure intégré une fois que elle les auras elle ne peut plus les retire elle même, et fini par mettre sa tunique , une fois que elle as son collier , vella lit ensuite la note que lui as laisse son Maitre la note est très simple

: prépare deux repas de Maitre et deux gamelles de bouille

vella se mets donc immédiatement au travail et prépare deux suculement repas, alors que elle commençais a monte la table , elle entend la voiture de son Maitre, elle vas de suite se mettre a genoux face contre terre les fesses relevé , des que son Maitre entre elle dépose un baisse sur chacune de ses chaussures puis se redresse sur ses genoux mais ses mains deriere le dos ecarte les cuisses, son maitre lui caresse les cheveux puis lui fait signe de se relevé ; elle ôte le manteau de son maitre le range. Son Maitre est aller s assoir dans son sofa préféré, d'un claquement de doigt vella sais que elle doit aller prépare son apéritif préfére, elle lui sert son verre la tête baise et en levant les bras vers son Maitre, un autre claquement de doigt elle lui apporte son journal, un autre claquement elle doit se mettre face a son maitre, elle ouvre la braguette et sort le sexe de son Maitre un fois la verge sortie elle doit mettre ses mains dans le dos et se servir uniquement de sa bouche , elle n'as pas le droit de faire venir son Maitre car c'est ce que il appelle une pipe agrément et de relaxation ,des que son Maitre a fini son aperitif elle doit se retirer et continuer ses taches.

Quelques temps après la sonnerie retenti claquement de doigt le Maitre fait signe a son esclave d'aller ouvrir , des que vella ouvre la porte elle se met a genoux et comme elle l'avais fait pour son maitre , elle deposse un baisse sur les chausures de l'invite , puis elle se redresse et ôte mantteau de l'invite , a cote de l'invite se tien une esclave a genoux mains dans le dos c'est une grande blonde yeux noisettes et un poitrine qui n'as rien a envie a celles des filles que l'on voie dans les magasines , elle est tenue par une laisse qui est fixe a se que l on peut voir a des anneaux fixe sur son sexe , le Maitre invite son hote a le rejoindre dans le salon , vella et l' esclave de l'invite suive , l'esclave est vetue d'une robe en soie rouge d une ceinture noire la robe est perce au nivau des seins qui son perce et relier entre eux par une chainette doree ,a partir de la taille la robe est decoupedé plusieurs lanière de 7 a 8 cm de large et descente j usqu'au chevilles , les deux Maitres son bien instale dans le canape les deux esclaves doivent se tenir non pas devant leurs Maitre respectif mais devant le maitre de l'autre esclave, les deux maitres paluches les esclaves comme un maquignon palperais du betails divers , le Maitre demande a l'esclave blonde

« quel est ton nom »

« nom Maitre ma nommé kardelen»

par la suite les deux esclaves doivent servir le repas aux deux Maitres , pendant le repas elles doivent se tenir juste en arrière des Maitres et veillez a leurs moindre désir, après le repas les Maitres déguste une café ainsi que un vieil armagnac , les deux esclaves doivent quand a elle mange leurs bouillie a genoux les mains attacher dans le dos dans le salon devant les Maitres , pour rendre la chose plus agréable a l'œil les Maitres on également relier les colliers des deux esclaves par un chainette de moins de 30 cm , les deux esclave partage la même gamelle . Une fois le repas des esclaves fini ,elles sont attacher ensemble autour de la cuvette des toilettes on leurs a mis a chaque une un gros gag ball les Maitres les abandonne ainsi une bonne heure.

Les deux esclave sont debout mains sur la tète et jambes ecatre , le Maitre des lieux fait venir vella devant lui , il lui ôte sa ceinture rouge et la change par une ceinture noire, depuis son dressage intensif vella sais que son statut d esclave vient de progresse d un cran , elle est dorénavant une esclave sans aucune limite pour tous ceux qui serons reconnaître son véritable statut, puis il lui faire reprendre sa place a cote de kardelen et prend la parole

«voila vous ete toutes les deux des esclave sans limite et n'avais aucun droit si ce n 'est d obéir et de servir , nous avons décide avec nom ami de vous échange pour un certainemps donc vella, mom ami seras ton Maitre et auras bien sur tout les droit sur toi quand toi kardelen tu devient mom esclave a par entière

quelques temps après vella suis son nouveau maitre dans l allée.

Deux ans plus tôt

Premier jours de vacanceses pour marie , elle ne sais pas pourquoi mais son Maitre a insiste pour que elle puise avoir ces cinq semaines de vacances et RTT en retard d'une seule fois ,malgré quelque grincement de dent son patron a bien voulu ce qui fait a marie avec les jours ferriess et rtt 7 semaines vacances

« maire vient ici» la voie du maitre est sèche et sans appel marie vient s'assoir parterre aux pieds de son Maitre comme c est la coutume depuis un moment dans la maison

« marie tu veut toujours être une esclave style goreen , bdsm etc enfin une esclave a par entiere»

«heu oui maitre j aimerais sa»

« très bien car je t ais organise un stage de dressage intinsf , jais eu beaucoup de mal a trouve ces gens car c'est un cercle très très ferme, mais des ce soir tu vas donc partir en dressage, pendant se stage

tu vas travailler dur, tu vas devoir servir Maitre et Maitresses et servir dans tout les sens du terme, tu vas souffrir tu vas pleurer, mais tu seras fière d'etre une esclave bien dressée

«Maitre vous me faite peur , vous serez la pendant le dressage Maitre »

« des fois je serais pressent mais tu ne le sauras jamais quand j y serais est tu prête a cette nouvelle expérience»

«heu oui Maitre j'ais un peut peur mais oui d accord»

«très bien ton dressage commence dessuite alors»

le Maitre prend son téléphone portable et prononce juste ces mots «vous pouvez venir la chercher» moins d une minutes après on sonne a la porte le Maitre vas ouvrir deux hommes vêtu de noirs se pressente le Maitre semble les connaître, marie est restée assise par terre les deux homme suivent le Maitre arrive devant marie le Maitre la pressente

«la voilà c est elle»

marie reste étonné et ne sais pas comment réagir, mais on ne lui laisse pas le temps de réfléchir, déjà on la fait se levé ,menottee les mains dans le dos on lui enfourne un enormme gag ball qui lui distant la mâchoire ainsi que un lourd collier de métal ,son Maitre lui deposse un baisser sur le frond que on lui passe cagoule aveugle de latex juste perce de quelques trous au niveau des narines un des hommes fixe une laisse a son collier l'autre la tien par les menottes , elle est ainsi conduit vers une voiture ou elle doit se couche entre les deux banquettes.

Marie n'as aucune idée de la ou elle se trouve quand on la fait descendre , on la conduit dans une grande pièce , on lui ôte les menottes ainsi que la cagoule et le gag ball , marie est complètement aveugle par de puisant projecteur c'est a peine si elle arrive a distingue des silhouettes , marie reste immobile comme pétrifié, une voie de femme autoritaire se fait entendre

« a poil esclave»

marie reste sans bougée a peine cinq seconde après l'ordre comme elle n'as pas commence a se dévêtir un violent cou de fouet vient lui frapper les cuisses , maire pousse un cri puis avec les larmes aux yeux commence a défaire son chemisier défait son soutien gorge fait glisse sa mini jupe sur ses jambes ,fait de même avec sa petite culotte, avant que marie ne sache quoi faire que la même voie de femme lui ordonne

« écarte le jambes et mains sur la têté»

marie doit reste de longues minutes sans bouge son cœur bat a deux cents a l'heure des larmes coule toujours de ses yeux, marie entend les commentaire que on fait sur elle «elle est petite mais elle as tout ce que il faut la ou il faut» «elle as un bouche a faire des pipe» «son petit cul c est un appel a l'enculade» et encore beaucoup d'autre

la voie d un homme couvre tout les commentaires

« maréchal-ferrant vous pouvez officier et prépare cette esclave»

marie voie arrive une homme qui pousse une sorte de chariot , l homme est habille un peut comme les bourreaux du moyen age un épais pantalon de toile torse nu et porte une cagoule arrive a cote marie il lui ôté son collier déplie divers accessoire de son chariot puis il prend les mesure du cou , des poignets ainsi que des chevilles de marie

puis prend des barre d acier qu il forme sur une enclume, ensuite marie doit pose la têtés une espèce de carcan, a l'intérieur du carcan le marecha-ferand a deposse la barre d acier quil avais en partie forme; autour de la barre il a fait passe un anneau de métal un médaillon avec un numéro; un fois q que marie est en position tape avec sa masse sur la barre d acier et forme un cercle parfait autour du cou de marie , , marie se dit que s il manque un seul des ses cou il lui briserais la nuque, mais c est un véritable expert dans son domaine , le maréchal-ferrant répète la même opération aux chevilles et poignets de marie , quand il a fini , marie reprend la position elle avais a son arrive ecarte les jambes et mains ses mains sur la tête, la même voie que precedement de fait encore endendre

«coiffeuse a vous»

maire voie une femme qui poussee elle aussi une sorte de chariot-table, la femme porte une longueue robe noire et est aussi cagoulee, elle fait assoir marie sur le bord de la table ,maire est couche sur le dos son collier a été fixe a la table ainsi que ses poignets, quand a ses jambes elle on été attache aux pieds de la table, marie a donc les fesse pose juste sur le bord de la table les jambes largement essartee, marie n'est pas completement épilee ,elle se fessais juste le maillot, la coiffeusee rend le sexe de marie complètement lisse , un fois cette opérationn fini marie doit se mettre a genoux ses poignet son attache au même anneau ou étais attache ses chevilles peut de temps avant ,son collier est lui fixe sur le bord sur la table , marie est horrifieé en regardant la coiffeuse approché d'elle avec une tondeuse et ne peut s'empêche de crier quand elle sent la tondeusee coupe ses magnifique et long cheveux brun

«non pitee pas sa »

pour toute réponse elle reçois deux claques magistrale accompagne d un

« ta gueule esclave tu n'as droit a la parole»

maire pleure a chaude larme en voyant ses cheveux tombe sur le sol ,une fois tondue et rase ;marie est une nouvelle fois debout mains sur la tété et jambes ecarte toujours sous les projecteur qui l'aveugle elle pleure toujours en pansant a sa chevelure; un homme s'approche d'elle , il passe sa main entre les cuisse de l'esclave lui pinces les seins et insiste en frottent la têté nue de l'esclave et lui parle enfin

«esclave tu est ici en dressage intensif tu vas avoir beaucoup de règle a apprendre tu vas souffrir pour notre plaisir, evidament chaque faute est sévèrement punie , comme je suis bon je te donne un conseil une des punition c'est la boule zéro donc si tu veut avoir un minimun de cheveux a ta sortie obei toujours sans la moindre hésitation, sur le médaillon de ton collier il y as le numéro 256 c'est dorénavant ton nom 256 ou esclave 256 tu ne doit répondre que a se nom , mains le dos »

L'homme lui attache les mains et fixe également un chaine a ses chevilles ainsi que une laisse a son collier, puis il fait descendre marie dans la salle et la promene entre les tables et fauteuils , c est première que elle voie les gens dans la salle certain son masque d'autre non elle y voie des esclave mâle et femelle quelque uns son nu d'autre porte des tunique de diverse couleurs, mais tous porte les même fer que elle, ainsi que le médaillon, l'homme ammenne marie dans les sous sol , la fait entre dans un cachot il lui dettache les mains du dos pour lui rattache devant ensuite il attache lourde chaine qui est scelle dans le mur au collier de marie, l'homme précise a marie que d'autre esclave doivent arrive en dressage certain son déjà dans les cachot voisin ,le dressage comenceras quand tous les esclave seront la , que elle aurais une gamelle nourriture deux fois par jours et quinze minutes maxi pour tout mange, pour ses besoins il montre a marie un sceau dans un coin du cachot il montre a marie lumière verte et lui indique que quand cette lumière est allume les esclave on le droit de se parler d'un cachot a l'autre a l'autre sinon le silence régne il égalementment a marie que des que elle entend les serrures de son cachot s'ouvrir elle doit mettre a genoux mains sur la tête ensuite il ferme la porte a double tour ,marie se retrouve dans le noir , elle touche se touche la tête et pleure encore, elle tire sur la chaine comme pour vérifier la solidité puis fini par s'endormir sur le sol de pierre

marie enfin 256 puisque cella est dorénavant son nom est reste trois jours dans le cachot , la lumière verte ne c'est allume que deux fois 10 minutes , 256 appris que dans un cachot voisin l'esclave 385 est un homme as ete envoyer ici par sa Maitresse et est arrive depuis 5jours dans un autre cachot l'esclave 742 n'as pas de Maitre mais est venue d'elle même se faire dressée

256 et tous les nouveaux esclaves son réunis ils son neuf en tout six femelles et trois mâles , des la sortit de leurs cachot respectif , les esclaves on les mains attacher dans le dos et son relier les uns aux autre via un grosse chaine qui vas d'un colliers a un autre, tout en restant dans les sous sol on fait monter les esclaves de deux étages ,la pièce dans la quelle ils son conduit est une salle classe ,légèrement différente des salles de classe que vous connaissais il n y as pas,de place pour les cancres, il n y as pas de radiateur a cote de la fenêtre,encore que ce qui fait office de fenêtre , est un soupirail en haut du mur de un metre de long sur cinquante centimètre de haut bien sur de gros barreau de fer dissuadee de toutes idéee d'evation, il n y as pas non plus de chaisee et de table , mais des poteaux d'un mettre vingt environ ;tous aligne sur 

la même range , un bureau trônee au centre de la pièce a environ deux mettre du mur du fond , sur le cote droit un y voie une croix de saint andree sur le cote gauche un chevalet , et pour finir au fond de la classe un pilori

les esclaves doivent se mettre a genoux devant un poteau un crochet fixe les colliers des esclaves aux poteau l'esclave 256 essais d 'avance la têté comme pour vérifier si elle étais bien attachée , 256 remarque que les autres esclaves on eu le même mouvement, mais aucun n as pus avance la têté de plus quelques centimètre

le premiers cour est donnée par une Maitresse une femme d une cinquantaine années le cour duras une bonne partie de la matiné portais sur les réglés de basse de l esclave et les règle a particulière du domaine ,quand ce cour fut fini les esclaves on eu droit a une recréation bien que toujours les mains lier dans le dos et leurs fer aux pieds, ils apprécient ce moment , la recréation se passe dans un grande piècet chose que apprécie esclaves ils on le droit de se parler.256 ose demande a une autre esclave avec qui elle parlais depuis un moment et a voie très son nom elle lui répond as l'oreille annie. Vingt minutes plus tard les esclaves sont de retour dans la salle de classe, le cour suivant est donne par un Maitre qui doit avoir tout jute vingt-cinq ans ,mais son ton de voie n'est pas moins autoritaire, le Maitre annonce l'intitule de son cour qui vas porte sur les tenue des esclave aux domaine mais également quand il aurons fini leurs dressage et serons en public ainsi que les signes de reconnaissance entre membre de leurs fratrie. Avant de commence son cour il vas vers 256 détache son collier du poteau et répété la chose avec 322, il fait s agenouillé les deux esclaves face aux autres les genoux reposant sur une règles de fer puis le maitre se place entre les deux esclaves et prend la parole

«en général nous devons donner les premières punition, le premier soir et plus souvent le 2 ème jour avec ces deux esclaves on as faire a un bon cru trois heures de cour vingt minutes de recréation et elle doivent déjà être punie, ces deux esclaves on déjà oublie une des toutes première réglés que elles on appris juste a leurs arrive qui je vous rappelle que ici votre seul et unique nom est votre numéro dans ce cas précis 256 et 322 et elles on échangé leurs nom civil elles vont donc être punie immédiatement et comme ma consœur vous la appris dans son cour , elles passerons en jugement vendredi soir»

après son petit discours le Maitre attache 322 sur le chevalet , 322 est attachée les bras en l'air le maitre règle la hauteur du chevalet de telle sorte que 322 ne puisse toucher le sol que sur la pointe des pieds, ensuite il attache 256 a la croix de saint andre , le Maitre tout en donnant son cour il donne de fréquent cou de cravache a l'une ou l'autre des deux esclave punie. A la fin de cour les esclaves on droit a une recréation ainsi que a un repas , enfin une bouillie que ils doivent mange a quatre pattes les mains le dos, les deux esclave punie , elles n'on pas droit a la recréation nis au repas mais doivent reste tout ce temps a genoux sur une règle de mmétal, pour le cour de l'après midi il attache 322 sur la croix et 256 sur le chevalet; le cour de l'apres midi porte sur la hiérarchie entre les esclaves, et sur comment effectuer certaine taches ou son range les divers outils que il peuvent avoir besoins

Tous les les jours de la semaine jusqu'au vendredi matin les cours étais toujours donne de la même façon les esclaves a genoux attache aux poteaux, le vendredi matin les esclaves son ammene dans une salle différente , la salle d examen , elle ressemble a toutes les salles examen , il y as neuf tables et neuf tabourets , les tabourets son différent, a leurs centre est fixe un gros gode, les esclaves doivent léché le gode puis ils s'empalent dessus ; deux Maitres attache chaque esclave au tabouret par la taille et fixe leurs fer des chevilles au tabouret , leurs mains son relie par une chaine de 40 cm , c'est la première fois depuis leurs arrive que ils ont autan de liberté a leurs mains et pour terminer on leurs met un gag ball , les eclaves doivent pose leurs mains sur la tête . Un des Maitre examinateur leurs explique le déroulement de l'examen

«pendant cinq heures vous aller repondre a un exament ecrit, pour ce faire vous avez devant vous une pile de feuilles quand vous les retournerez vous verez les question pour ecrire c'est a l'anciene dans la boite de bois vous trouverez un porte plume et sa plume ainsi que un petit flacon d'encre en plus de reponse serons note egalement le presentation et l'ecriture, vous navez pas droit a faire des broullions,a la fin des vous entrdrez le gong vous mettez immetitement vous mains sur la tête, c'est apres midi il auras des epreuve orale et pratiques, les resultats serons connu des se soir et les reconpence ou sanction aplique dans la foule , en même temps que les jugement hedomadaire du vendredi ; top vous pouvez commence»

les cinq heures suivantes les esclaves se concentre sur leurs questionnaires, la premieres parties est assez facille avec des question a choix multiple ensuites des question mais sans choix de reponse et pour finir des question ou il est demnade a l'esclave de develope leurs reponses.

256 a fini son examen en un peut moins de quatre heures quarante-cinq , elle a remmarque que l'esclve 886 avais fini son examan en a peine plus d'une heure, elle n'aime pas trop 886 comme presque tout les autre en fait peut aprecie 886 ils la trouve arogante, car elle vient de la haute bourgoisie , et meme en tant que esclave elle même elle snobe pas mal ses soeurs de chaîne.

Le gong retenti les esclaves aussitôt mettent leurs mains sur la tête, le maitre examinateur rammase les copies , une Maitresse dettaches les esclaves, elle commence par leurs oter le gag ball une fois que il se sont desempale ils doivent lecher le gode du tabouret pour le netoyer, elle leur attache les mains dans le dos , puis chaque esclave est enferme individuellement dans une sorte de boite , ils doivent se tenir debout sans même pouvoir s apuyer sur les cotes car ils sont garni de pointe, chaque esclave reste dans la boite jusqu'au moment ils il passeras la suite de l' examen et y seras reconduit jusqu'à l'annonce des résultats.

Un Maitre vient cherche 256 on la conduit dans une vaste salle, elle doit se mettre a genoux devant les examinateur instaler deriere un grand bureau ils sont cinq tous entierement masquée, sur le cote de la piece deux Maitresses qui sont egalemet masque et porte une sorte d'uniforme militaire, 256 doit en premiers reciter son etat civil des plus complet , nom prenom numro d esclave nom de son Maitre , sa taille ses mensuration dates de sa derniere menstruation date a la quelles elle as perdu son pucelage le nombres d'hommes que elle a connu etc etc puis commence les questions proprement dite , elle doit reciter les 69 regles de l'esclave dans l'ordre dans le desordres on lui dit un numero elle doit retrouve la regle corespondante, elle doit prendre les possition aprise durant la semaine si elle esite une des Maitresses lui donne un violent coup de fouet; on lui pose aussi des question sur le foncionement du domaine , sur la vie des esclave apres leurs stage ainsi desuite. Pour une des epreuve on lui bande les yeux et on lui attache les mains dans le dos , on lui explique que devant elle il y as dix hommes elle devras les sucer et trouve quel est son Maitre,s'il est la , si elle esite elle a droit a sucer au maximun cinq le même homme, des la premiere pipe elle peut elimer un homme si elle sure d'elle, 256 elliminer rapidement 4 hommes en elimine 3 autres et estite entree les derniers, elle les suce cinq fois chacun puis se decide sur le numero huit, 256 passe encore deux heurres d exament puis on la ramene dans la boite.

Un Maitre vient chercher 256 , il fait egalement sortir de la boite l'esclve 322 ; relier les deux esclave par une chaine entre leurs colliers, leurs fait traverser plusieur piece et couloir puis ,elles son enferme dans un cachot ou d autre esclave y sont deja, il y as une esclave en tunique grise, un esclave male en jaune deux esclave femelles et un male en bleu une femelle en vert et deux males et deux femelles en rouge; les esclaves peuvent aussi bien s assoir ou etre debout mais dans tout les cas ils doivent faire face au mur et interdiction absolu de parler, 256 et 322 aprecier de pouvoir s asoir ; elles sont toujours relier par la chaine , de temps en temps on vient chercher un ou deux esclaves, 256 et 322 sont toutes seulles quand on vient les chercher.

Apres avoir traverser un long et etroit couloir elle entre dans une immense salle , probablement la plus grande salle du domaine , on les fait monter sur une estrade elle doivent de mettre a genoux devant une tribune au mileu de la tribune legerement sureleve par raport au autresun Maitre masque entoure de trois Maitre et trois Maitresses256 et 322 conprenne vite que on vas les juger pour avoir echange leurs nom en debut de semaine .Le president lit les chef d'accusation plus les petits impairs que elles on commis durant la semaine, avoir esite plus d une seconde avant de repondre a un ordre, ne pas avoir lecher complement sa gamelle dans les temps impartis, une des Maitresses et un Maitre servent d'avocat de la defense ils mettent en avant la ou elle on le plus progeresse , les deux autre font office d avocat de l'acusation apres avoir ecoute les arguments des uns et des autres le juge les condanne a 50 coup de fouet et a avoir la tête rase de nouveau la saction est apliquable imediantement, 256 laisse achappee des larmes elle qui sente deja repouse ses cheveux, la coifeusse comemce par 322 , puis enchaine avec un sourire sadique sur 256 , des 256 a la tête aussi lisse que un oeuf , on la fait descendre de l'estrade et on lui mets unbandeau sur les yeux , on aatache 322 au centre , elle a les bras attache en l'air , elle peut a peine se tenir sur la pointes des pieds le boureau commence sont travail 322 doit compter les coup , ensuite vient le tour de 256 , elle ne sais pas pourquoi mais elle vas vers la punition avec une certaine fierte, elle se fait de paris ne ne pas crier comme 322 , mais des le premier coup elle hurle sa n'as rien avoir avec les punitions que elle avais eu avec son Maitre ici le boureau utlise un vrais fouet qui quand il s abat sur la punie fait plusiuer fois le tour de son corps, le boureau en un eritable expert pas deux fois le fouet ne vient au même endroit a la fin de la punition 256 est marque des chevilles au seins , une fois la punition fini 256 est descendu de l'estrade et est enchaine a la suite des autre esclaves avec qui elle a passer la semaine .Les neuf esclaves forme une ligne au centre de la piece , ils sont enchaine entre eux via leurs colliers en file indienne 256 est la derniere 322 est juste devant elle .

Enfin on annonce les resultats des esclaves etudiant tous les esclaves on la moyenne sauf 886 elle devras donc refaire une semaine comme esclave etudiante , mais cette semaine seras netemen,t plus dure et plus difcille pour elle , des gardes ammene imediantement l esclave 886 , ,c 'est 742 qui as eu la note la plus eleve avec 19.8 comme recompence , elle pourais dormir dans lit les cinqs jours suivant et a droit a deux vrais repas assise a une table, 256 elle a eu un 14,5 et a comme recompnse une nuit dans un lit . on fait monte les esclaves sur l'estrade ou chaque esclave recois une tunique grise qui signifie que se sont des esclaves des basse oeuvre ils paserons la plus grande partie de leurs semaine au netoyage des toillettes voire a servir eux meme de toileletes, ils devrons obeir bien aux dominant du domaine mais auusi a tout les eclaves d(un rang superieur a eux , vu que ils sont en bas d l'echelle ils devrons obeir a tous les autres esclaves.

Apres une courte nuit passer dans leurs cachots vers six heurres du matin on vient chercher 256 et 311 qui comme son numero l indique est un esclave male en effet les femelles on un numero pair et impair pour les males ,on ammene les deux esclaves dans les toieletes principale du rez de chaussee, ces toilletes resemble a toutes les autre toilettes que on peut trouve dans divers lieux public un cote homme un cote femme et un cote esclave , la section esclave est une simple toielltes dite a la turque , ne comporte pas de porte; juste un petit mur de 70 cm de haut, quand un esclave veut aller aux toileletes il doit apuis sur un petit tableau de commande et doit selectionne son sexe ainsi s'il vient faire une petite au grosse commision , dans le couloir vis a vis des toilettes un jeux de quatre lumieres indique a tout le monde quel esclave et ce que il fait dans la toilelete et peut aller bien sur aller voir l'esclave dans ses instant notmalement intime.On fixe un gag ball a 256 gag ball assez particulier , cote interieur un gode et cote exeterieur une ballayette on lui attache aussi les mains dans le dos, 311 a les mains menottes par devant et on relie les deux esclave par une chaine a leurs collier respectif , tant que il serons affecte a ses toileletes ils devrons les ternir dans un etat de proprete absolument parfaite il 

peuvent aussi servir eux meme de toilettes, dans la matine 3 hommes et 5 femmes se sont servi des la bouche de 311 pour se soulage directement , 256 elle c est faite sodomise deux fois par des esclaves superieur a son rang, en milieu de journee cest 311 qui porte le gag ball et 256 est menotee par devant jusqua a dans la soiree 9 hommes on diretement urine dans la bouche de 256, 5 femmes on reclame le meme traitement , elle as du egalement se servir de sa langue pour torche et netoyer certaint dominant.

Le lendemain 256 est ammene aux cuisines , elle doit s ocupee de peler divers legumes, faire la plonge, laver les sols, contrairement a ce que on aurais pus pense cette journe 256 la trouve plus penible que la journee de la veille, car dans la cuisine il n yas presque que des esclaves et tous abuser de leurs position superieure a la sienne. Les autres jours de la semaine 256 a ete de netoyage des cachots, lavages des sol, alors que elle lavers les sol ; elle a aperçu 886 en pleine leçon vu les trace de que portais 886 , 256 se dit que la semaine avais tu etre dure pour elle.

Le vendredi apres la sceance de punition; 256 n'as eu droit a 25 coup de cravache sur les seins, car elle ne s etais pas mise en possition assez vite alors que un Maitre voulais la sodominse.886 quand a elle a reussi avec brio son exament avec 19.3 de moyenneet seras donc des lendemain avec une tunique grise, elle seras la seulle dans le domaine a etre avec cette tunique, quand a 256 et les autres esclave de sa promotion ils on leurs remets une tunique jaune, leurs status est a peine plus eleve que la tunique grise, durant la semaine 256 est affecte entre autre au service a table et sous la table , lavages des carreaux , on l'envoie egalement dans les cuisines , 256 croisse 886 et se sert de sa bouche pour ce soulage .

Les autres semaines apres avoir eux les diverse tunique les esclaves reçoivent la derniere tunique de couleurs rouge, les esclaves qui porte cette tunique ne travaille pas mais doivent etre en permanence prêt a servir sexuelement tout les dominants et dominantes du domaine les esclaves femelles doivent etre en permance moullie et les males eux doivent etre en erection.

Le dernier vendredi tout les esclaves de la promotion de 256 sauf 886 qui as une semaine de retard , son presente sur l'estrade un par un puis suivant les desir de leurs Maitre respectif seront marque au fer et perce, son Maitre a choisi pour 256 de lui faire perce les levres intimes de 4 anneaux ainsi que une percing sur chacun de ses tetons lui fait perce la cloison nazale et de la marque au fer sur la fesse droite du sigle du domaine et sur la fesse gauche de son blason , une bonne partie des esclave on a peut prêt les meme marquage , 322 qui elle est tres bavarde son Maitre lui fait egalement perce les levres en haut de 4 anneaux pour pouvoir la faire taire il lui fait également pose un anneau dans le nez, l' esclave 311 lui est perce au gland , apres la sceance de percage on remets a chaque esclave une bague avec le blason du domaine , en plus du blason propement dit sur la bague chaque initie peut savoir les limites que le Maitre imposse a l'esclave, 256 regarde sa bague elle vois que son Maitre elle est une esclave sans limite si ce n'est que si on veut se servir d elle on doit juste laisse un sms a son Maitre et ensuite on peut dispose d'elle a sa guisse. A la fin de la ceremonie un garde vient cherche les esclave un par un sur l'estrade leurs passe une laisse et le conduit vers leurs Maitre ou Maitresse , chaque esclave descent de l'estrade sous une nue d'aplaudisement des dominant et des esclave , enfin du moins ce que leurs entrave le permet, 256 eprouve un tres grande fierte a etre ainsi sur l'estrade et en descendre tenue en laisse et conduite vers son Maitre .

Un an plus tot que les deux ans plutot du chapitre precedent

marie dort profondement la veille avec son mari il se son couche assez tard et que elle etais un peut pompette comme on dit, Paul son mari fait remonte une corde que il avais prepare a cache la veille de la tete de lit , il fait la meme manoeuvre avec le pieds de lit ,puis avec delicatesse il ne veut sourtout pas reveille sa femme il lui passe des bracellets de cuir aux poignet et aux chevilles toujours avec beaucoup de douceur il arrive a lui passer un collier , il fixe une chaine au collier et fixe la chaine a la corde de la tete de lit , il relie les bracelets des chevilles a la corde du pieds de lit et fini par relier les mains dans le dos , puis il tire lentement sur les cordes pour limite au maximum la possibilite des mouvement de sa femme , ensuite avec un couteau il decoupe et lui ôte sa nuisette le tout avec une extreme lenteur et une grande delicatesse pour ne pas reveiller sa femme,, il deposse a cote de sa femme une pile de feuille des copie de capture d ecran, puis il ne pensais pouvoir y arive , mais il arrive a metre a femme une gag ball , une fois le gag ball en place et bien serre sa femme commence a se reveille avant que elle ais le temps de se reveille completement marie reçois cinq coup de cravache sur les fesses, elle se debat ne comprend pas ce qui lui arrive , elle regarde son mari il as un petit sourire narquois mais ne dit rien , elle voudrais bien hurle lui dire c est quoi ce cinéma mais avec le gag ball juste quelque grognement ne sorte de bouche , les seules paroles que lui dit son mari arrête de bouger et calme toi comme elle se bat toujours il lui administre plusieurs coups de cravache , elle comprend que elle ne peut rein faire et arrête de bouge , son maitre ramasse les feuilles que elle a fait tombe les pose prêt d elle et lui dit

'' ta vie va change puisque apparament tu aime ca a tout a l heure esclave je te laisse a ta lecture''

Paul quitte la pièce et laisse maire toute seule , mairie malgré les mains dans le dos elle arrive saisir une feuille et commence a lire, Paul revient plusieurs heures après, il dit a marie

''tu a compris que dorénavant tu seras mon esclave pour bien te faire entre ca dans la tête tourne toi et mets toi sur le ventre tu vas recevoir 50 coups de cravache puis tu auras 50 de martinet sur la chatte et 20 coups de cannes en bambou sur chaque seins aller tourne toi esclave''

marie regarde Paul puis de mets dans la position que lui a demande son mari ; elle mord le gag ball c est que les coups de cravache son violent apres les 50 coups elle se mets sur le dos pour recevoir les autres coups, elle pleure a chaude larmes, des que Paul lui a administre tout les coups que il lui avais promis il passe sa mains entre les cuisse de sa femme son sexe est trempe de mouille

'' oui tu as tout pour etre esclave tu as vu comment quellque coups t on excite salope ''

paul ote le gag ball et demande a marie

''qui et quoi est tu dorenavant''

marie a eu envie de crie un instant puis elle repond avec une grande deference

'' je suis votre esclave maitre''

paul dettache le collier de la cordre de i fixe a la place une laise puis il defait les bracellets des chavilles de la cordre il laisse les mains de marie dans le dos das que mairie est sortie du lit , d un seul geste du doigt de son maitre elle comprend desuite de que il veut et se met a genoux et lui fait une felation, elle sait que une nouvelle vie commence pour elle

six mois plutôt

paul et marie un couple tout ce que il as de plus banal , maria aime bien aller sur le net , des site de chat , elle a decouvert depuis qulque temps le tres connu site de second life, paul lui aussi aime bien les ordi mais plus le cote informatique savoir comment sa marche; il peut passer des heures a teste les posibilites de exell ou open office , de photo shop et plusiieur autre logiciel, et c est sans aucune malice ou jalousie que il instale un logiciel espion sur l ordi de sa femme , juste pour savoir comment sa marche , et la il decouvre un univers etrange de maitre de soumise de maitresse de soumis des esclaves des jeux de dimination et soumision auquel sa femme participe tres souvent, il aprend que sur SL elle est une kajira un sorte d esclave et apertient a un maitre il aprend aussi que sur une salle de chat elle est la soumise virtuelle d un autre maitre et d une maitresse , il cree lui un personnage sur SL et prend egalement un pseudo sur le chat ou marie va aussi regulierment, il decouvre un visage totalement inconue de sa femme, il aprend que sa femme aimerais essaiyer une fois etre esclave en reel , paul aprend sur monde etrange que est le bdsm , le gor il visite beaucoup de site se rensegne sur diverse pratique, grace au logiciel que il as instaler sur l ordi de femme il en aprens sur ces goût en bdsm , il fait plusier copie des capture d ecran a d ordi de marie et se promets de lui faire une surprise

debut



08/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres