Domination-soumission

Domination-soumission

Fire Play

Au feu!

Le fireplay est un des jeux les plus spectaculaires du S/m.
Potentiellement très dangereux, il entre dans la classification des jeux extrêmes.
S’il est simple en théorie, sa pratique est délicate et les mesures de sécurité incontournables. 
Il consiste à passer de l’alcool à 70% sur la peau et enflammer les vapeurs pendant deux secondes.

Le texte suivant est un descriptif d’une pratique S/m à haut risque et en aucune façon un mode d’emploi. Je décline toute responsabilité dans le cas où il serait utilisé à mauvais escient ou détourné de son contexte.

Si vous savez faire les crêpes flambées, vous comprendrez facilement que le principe est similaire. On passe de l’alcool à 70% sur une surface de peau définie et on l’allume à l’aide d’une flamme.

 

Les mesures de sécurité et les accessoires :
 De l’ alcool à 70% (ne pas utiliser d’alcool à 90%, de liquides inflammables plus fluides, et bien entendu jamais d’essence ou autre substances huileuses qui sont toxiques, très difficiles à éteindre et provoquent de très graves brûlures)

 

Un bol ou un récipient large dans lequel vous aurez versé de l’alcool à 70% (éloignez la bouteille).
 Une bougie bien arrimée sur son socle ou une torche.
 Des serviettes de toilette ou une couverture en coton.
 De la glace. (En cas de brûlure et aussi pour les sensations de contraste).
 Une lotion hydratante. (Ce genre de jeu assèche énormément la peau de votre soumis/e ainsi que vos mains.
 De l’Aloe Vera, une trousse de premier secours, du tulle gras, une crème antibiotique.
 Un extincteur. (Si vous n’en avez pas, achetez-en un. Ca coûte moins cher qu’un incendie)

Il va sans dire que le feu et les vêtements ne vont pas bien ensemble. Le Dominant également doit porter le moins de vêtements possible.
Installez votre soumis/e de préférence sur une table. Sa position doit être confortable afin qu’il/elle se relaxe complètement.
Le Dominant doit évoluer dans un espace qui le laisse libre de ses mouvements
Déposez les accessoires sur une autre table et posez la bougie à bonne distance du bol d’alcool.

Veillez à ce que la peau à enflammer soit imberbe. (les poils brûlent instantanément et l'odeur de cochon grillé n'est pas vraiment érotique)
Choisissez une zone sans replis. Enflammer de l’alcool stagnant dans un recoin de peau peut provoquer des brûlures profondes (évitez le nombril, les dessous de seins, les plis du ventre, la zone génitale et préférez de loin le dos, la soumise reposant la tête sur les avant-bras)
Apprenez à reconnaître les brûlures afin de les traiter immédiatement. (Mais si la technique est correcte, il ne devrait y avoir aucune brûlure).

 

- 1er degré : caractérisé par une rougeur localisée. On peut calmer avec une application de glace pendant 15 mn, ou un freeze pack (les packs que vous placez dans le freezer et glissez dans votre glacière quand vous partez en pique-nique). Cela évite à la peau de continuer de brûler en profondeur.
- 2ème degré : Une ampoule s’est formée. Ne jamais percer l’ampoule (risque d'infection), gardez la zone propre et veillez à ce qu’elle n’entre pas en contact avec un vêtement. Utiliser du tulle gras si la zone brûlée est très réduite. Consultez un médecin si elle est plus étendue.
- 3ème degré : Brûlure profonde de la peau requerrant un avis médical immédiat. Ne pas couvrir la zone atteinte.
Le ‘truc’ du fireplay est d’enflammer les vapeurs d’alcool et non pas l’alcool lui-même ainsi que le montre la photo.
La rapidité est un facteur de réussite.
Les cotons-tiges sont souvent utilisés. Il suffit de tremper le coton-tige dans le bol d’alcool, le presser contre la peau, peindre rapidement la zone déterminée, puis enflammer ce même coton-tige sur la bougie et en toucher la peau alcoolisée une fraction de seconde. Laissez brûler pendant deux secondes et brossez la flamme avec l’autre main pour l’éteindre.
Gardez une petite serviette à portée de main pour essuyer le surplus d’alcool.

Vous pouvez également utiliser une petite éponge pour passer l’alcool, mais dans ce cas, attention aux coulées.
Et lorsque vous maîtrisez bien la technique, vous pouvez utilisez des torches.
Si vous voulez réduire le temps que met l’alcool à brûler, n'hésitez pas à le diluer avec de l’eau.

Et pour finir, un conseil qui devrait s’appliquer à tous les jeux S/m, boire ou jouer, il faut choisir. Dans ce fire-play, une seconde d’inattention peut être fatale, ne prenez pas ce risque. Gardez tous vos réflexes, et entourez-vous d’un maximum de sécurité.


Premiers secours en cas de problême

 

Pour éviter la sur brulure ne passer pas de glaçon a même une brulure de quelque nature quel soit. Vous risquez de l'aggraver.
Mais n'hésiter pas a refroidir la brulure 5mn a l'eau froide entre 15 et 20°c.
Pour reconnaitre les niveaux de gravités d'une brulure:
Si il s'agit d'un simple rougeur c'est une brulure peu grave refroidir puis hydraté la peau par exemple tulle gras.

Si il s'agit d'une brulure avec des cloques que ces cloques sont superieur a la moitié de la paume de la main d(e) u soumis refroidir la plaie et consulter un medecin tres rapidement. Un risque de desidratation peut survenir. Sinon refroidir convenablement la plaie et l'hydraté via du tulle gras.
Si la peau est noiratre ou cartonné avec abscence de peau. Refroidir la brulure max 5 mn et faite voir immédiatement à un médecin des risques grave d'infection et de désidratation sont à craindre.

Dans tous les cas la brulure doit etre surveillé. IL Y A DE GROS RISQUE D'INFECTION.

Esperant que ces conseils ne vous seront pas necessaire mais mieux prevenir



30/01/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres